Fiches techniques

Essences

Usages habituels du Douglas

Forêt de Douglas - Scierie Mandray - Bardage bois, terrasse en bois - Sapin, épicéa, pin sylvestre, mélèze de Sibérie, Douglas - Vosges Lorraine France

Nom français

Douglas

Nom latin

Pseudotsuga menziesii.

Caractéristiques du Douglas

Masse volumique

450 à 600 kg/m3 à 12 % d’humidité.

Aspect du bois

Planchette de Douglas - Scierie Mandray - Bardage bois, terrasse en bois - Sapin, épicéa, pin sylvestre, mélèze de Sibérie, Douglas - Vosges Lorraine FranceAubier différencié du bois de cœur :
- le cœur est rougeâtre ou saumon,
- l’aubier est blanchâtre et large.

Les cernes d’accroissement très larges en Europe sont très nettement tranchées et donne un veinage fortement marqué.

Bois résineux pouvant avoir des poches de résine.

Présence de nombreux et gros nœuds adhérents en général.

Usages habituels

  • Charpente traditionnelle ou apparente, séchée, rabotée,
  • Bardage,
  • Lames et ossatures de terrasses traitées,
  • Emballage,
  • Palettes.

Particularité

Le Douglas est demandé en bois extérieur mais sa durabilité naturelle n’est pas exceptionnelle.

Après séchage, le bois devient très dur et nécessite un pré-perçage pour être cloué ou vissé.

Dureté moyenne à forte en plancher.

C’est un bois acide qui est corrosif pour les clous, vis et ferrures en métaux ferreux non protégés.

Durabilité

La durabilité naturelle du duramen est assez bonne (classe 3 à l’état naturel) mais l’aubier n’est pas durable et est sujet au bleuissement en présence d’humidité (classe 1). Il est utilisé en classe 3 naturelle s’il est scié hors aubier (desaubiéré).

L’aubier est imprégnable, contrairement au duramen. Avec un traitement en autoclave, on obtient au maximum de la classe 3.

Voir les fiches approvisionnement liées :